Mini reportages

L’univers pictural de Sébastien Arcouet

Bonjour Sébastien, pouvez-vous nous dire qui vous êtes et comment vous en êtes venu à votre activité artistique?
J’ai 37 ans et je vis à Marseille depuis une vingtaine d’années. Je suis né et j’ai grandi dans le sud ouest, région dans laquelle j’ai mes racines et où je retourne à chaque fois avec plaisir.
Le dessin et la peinture sont une passion qui fait partie de ma vie depuis que je suis enfant. J’ai très vite eu cette attirance pour le dessin en commençant par copier et recopier des centaines de dessins de Popeye et Lucky Lucke. Finalement, ces personnages de mon enfance sont bien présents aujourd’hui dans mon écriture picturale. Timide quand j’étais enfant, le dessin a été très vite pour moi une façon d’exprimer ce que je ressentais, certainement beaucoup plus facilement qu’avec des mots.
Mes parents m’ont un jour raconté qu’ils avaient été convoqués par la maîtresse qui s’inquiétait de mes dessins gris et noirs. Ceux là ne traduisaient pas du tout une forme de tristesse mais simplement mon besoin de « maîtriser » des dégradés de gris, avant de pouvoir passer à la couleur. Plus tard, vers 20 ans, j’ai commencé à m’attaquer à la couleur avec mes premières peintures à l’huile sur toile.

Quel est votre parcours?
J’ai un parcours autodidacte. J’ai à un moment pensé qu’il fallait que j’apprenne et découvre les choses par moi-même. Comme si j’avais peur de trop être influencé avec le sentiment que les choses ne viennent pas de moi. C’est plus tard que je me suis ouvert aux œuvres d’artistes qui m’ont profondément influencé. Je pense à Max Beckmann et Pablo Picasso, mais aussi Jean Baptiste Corot. J’ai la chance par mon métier de baigner dans l’univers de l’art depuis une dizaine d’années, ce qui me permet de nourrir mon développement artistique.
Caricatures

Votre univers en quelques mots?
Mon univers est fait de personnages aux formes caricaturales. Je ne suis pas un dessinateur ou peintre de natures mortes même si cela peut m’arriver d’en faire. C’est avant tout la nature humaine qui m’intéresse et m’attire comme un aimant. J’aime observer les gens, leurs attitudes quand ils sont seuls ou à plusieurs. C’est cela qui me guide et me plait d’exprimer dans mes peintures.

Votre définition de la création?
J’aime beaucoup cette question. A partir de quel moment on crée ? Suis-je ou pas créatif ?
Je pense que la créativité est accessible par tous. Comme beaucoup de choses, c’est plus ou moins inné, ça se développe plus ou moins facilement. La créativité est présente partout et pas uniquement dans l’art. C’est avant tout une façon d’appréhender les choses. Pour être créatif, il faut observer, interpréter et proposer sa propre vision. Il ne suffit pas d’être un bon technicien pour être créatif. Il faut oser être soi, s’affirmer et ne pas avoir peur des critiques plus ou moins objectives, des discussions.

toile sebastien arcouetCreation artistique

Diriez-vous que vos créations vous ressemblent?
Oui je l’espère. C’est un prolongement de moi. Elles en disent certainement beaucoup sur moi ; sûrement plus que ce que je pourrais moi-même en dire.

Quelle est celle qui vous ressemble le plus?
Je pense que les dernières peintures me ressemblent vraiment. C’est l’écriture picturale avec laquelle je suis le plus à l’aise et qui revient régulièrement même si parfois il m’arrive de m’en éloigner. Elle me ressemble car elle fait partie de moi et de mon bien être.

Atelier de l'artiste
Vos sources d’inspiration?
Les gens que je croise, que j’imagine, des attitudes, mais aussi bien évidement mon humeur. Quelle qu’elle soit j’essaie de l’exploiter sur les toiles. La musique m’aide aussi à sortir tel ou tel trait, telle ou telle couleur…
Des projets futurs?
Peut-être plus partager ce que je fais oui en faisant de temps en temps une exposition.

dessinUn rêve?
Pas vraiment. Je reste les pieds sur terre même si j’aime grâce entre autre à la peinture m’évader et rêver pour sortir de temps en temps de ce monde normé. J’aime la liberté de créer comme bon me semble. Je ne suis pas une personne qui ne voit sa vie que par l’art. J’ai aussi un côté terre à terre que je ne renie pas. Et puis j’aime les contrastes 😉 donc tout va bien ! Je suis conscient d’avoir de la chance de pouvoir prendre du plaisir avec la peinture et ne penser à rien d’autre quand je peins. Peut être un jour faire une belle expo, mais pour cela il faut que je produise et que cela se tienne. Donc ce n’est pas pour tout de suite…

Retrouvez la boutique de Sebastien Arcouet sur Chaddek!